The Works of Edgar Allan Poe — Volume 1

By Edgar Allan Poe

Page 94

as would appear, to the crude
intellect of the sailor, absolutely insoluble without the key."

"And you really solved it?"

"Readily; I have solved others of an abstruseness ten thousand times
greater. Circumstances, and a certain bias of mind, have led me to
take interest in such riddles, and it may well be doubted whether human
ingenuity can construct an enigma of the kind which human ingenuity may
not, by proper application, resolve. In fact, having once established
connected and legible characters, I scarcely gave a thought to the mere
difficulty of developing their import.

"In the present case--indeed in all cases of secret writing--the first
question regards the language of the cipher; for the principles of
solution, so far, especially, as the more simple ciphers are concerned,
depend upon, and are varied by, the genius of the particular idiom.
In general, there is no alternative but experiment (directed by
probabilities) of every tongue known to him who attempts the solution,
until the true one be attained. But, with the cipher now before us, all
difficulty was removed by the signature. The pun upon the word 'Kidd'
is appreciable in no other language than the English. But for this
consideration I should have begun my attempts with the Spanish and
French, as the tongues in which a secret of this kind would most
naturally have been written by a pirate of the Spanish main. As it was,
I assumed the cryptograph to be English.

"You observe there are no divisions between the words. Had there been
divisions, the task would have been comparatively easy. In such case
I should have commenced with a collation and analysis of the shorter
words, and, had a word of a single letter occurred, as is most likely,
(a or I, for example,) I should have considered the solution as assured.
But, there being no division, my first step was to ascertain the
predominant letters, as well as the least frequent. Counting all, I
constructed a table, thus:

Of the character 8 there are 33.

; " 26.
4 " 19.

Last Page Next Page

Text Comparison with Histoires grotesques et sérieuses

Page 0
De pareils sentiments (car les demi-croyances dont je parle n'ont jamais la parfaite énergie de la _pensée_), de pareils sentiments ne peuvent être que difficilement comprimés, à moins qu'on n'en réfère à la science de la chance, ou, selon l'appellation technique, au calcul des probabilités.
Page 10
On y trouva aussi une ombrelle, des gants et un mouchoir de poche.
Page 16
Les corps des individus gras et charnus, avec de petits os, et généralement des femmes, sont plus légers que ceux des individus maigres, à gros os, et généralement des hommes; et la pesanteur spécifique de l'eau d'une rivière est quelque peu influencée par la présence du flux de la mer.
Page 34
J'aurais mieux aimé voir les choses gisant _toutes_ à terre, et foulées sous les pieds.
Page 37
La fureur de sa passion a disparu, et il y a maintenant dans son cœur une large place pour l'horreur naturelle de la chose faite.
Page 44
On trouvera dans ma narration de quoi établir un parallèle entre la destinée de la malheureuse Mary Cecilia Rogers, autant du moins que sa destinée est connue, et la destinée d'une nommée Marie Roget jusqu'à une certaine époque de son histoire,--parallèle dont la minutieuse et surprenante exactitude est faite pour embarrasser la raison.
Page 45
Mais plusieurs années se sont écoulées depuis le drame sur lequel ce conte est basé, et il nous a paru bon de les ajouter ici, avec quelques mots d'explication relativement au dessein général.
Page 48
Quelques-uns des médaillons portent une question écrite de chaque côté, et dans ce cas le magicien répond successivement aux deux.
Page 50
Cependant son premier introducteur, le baron Kempelen, ne se faisait pas scrupule de le déclarer «une pièce mécanique très-ordinaire,--une _babiole_ dont les effets ne paraissaient si merveilleux que par l'audace de la conception et le choix heureux des moyens adoptés pour favoriser l'illusion.
Page 62
M.
Page 63
Le corps de _l'Automate_ est généralement isolé, et n'ayant pas de moyens de le comparer immédiatement avec une figure humaine, nous nous laissons aller à le considérer comme étant de dimension ordinaire.
Page 64
Une partie de l'étoffe, bien tendue, sert peut-être à représenter les seules cloisons qu'il soit nécessaire de déplacer pendant que l'homme change de position, à savoir la cloison placée entre la paroi postérieure du principal compartiment et la paroi postérieure de l'armoire n°1, puis la cloison entre le principal compartiment et l'espace derrière le tiroir quand il est ouvert.
Page 65
Or, si on observe que _jamais, pas même en un seul cas_, M.
Page 92
Votre jeu est tout à fait _nature_, aussi vrai que je vis! --Mille pardons, mam'zelle!--répondit M.
Page 106
On ne trouve pas dans la réalité des paradis semblables à ceux qui éclatent sur les toiles de Claude Lorrain.
Page 107
Nous concevons dès lors un arrangement primitif de la surface de la terre approprié à cet état bienheureux de l'homme, état qui n'a pas été réalisé, mais qui a été préconçu.
Page 134
C'est, comme le fard sur les pommettes d'une femme naturellement belle, un assaisonnement nouveau pour l'esprit.
Page 140
Pour moi, la première de toutes les considérations, c'est celle d'un _effet_ à produire.
Page 143
Je serais emporté beaucoup trop loin de mon sujet immédiat, si je m'appliquais à démontrer un point sur lequel j'ai insisté nombre de fois, à savoir, que le Beau est le seul domaine légitime de la poésie.
Page 149
Avec le dénoûment proprement dit, exprimé par le _Jamais plus_ du corbeau, réponse lancée à la question finale de l'amant,--s'il retrouvera sa maîtresse dans un autre monde?--le poëme, dans sa phase la plus claire, la plus naturelle, celle d'un simple récit, peut être considéré comme fini.