The Narrative of Arthur Gordon Pym of Nantucket Comprising the details of a mutiny and atrocious butchery on board the American brig Grampus, on her way to the South Seas, in the month of June, 1827.

By Edgar Allan Poe

Page 121

hawthorn, and the carcass of a
singular-looking land-animal. It was three feet in length, and but six
inches in height, with four very short legs, the feet armed with long
claws of a brilliant scarlet, and resembling coral in substance. The
body was covered with a straight silky hair, perfectly white. The tail
was peaked like that of a rat, and about a foot and a half long. The
head resembled a cat's, with the exception of the ears--these were
flapped like the ears of a dog. The _teeth_ were of the same brilliant
scarlet as the claws.

[Footnote 4: The terms _morning_ and _evening_, which I have made use
of to avoid confusion in my narrative, as far as possible, must not, of
course, be taken in their ordinary sense. For a long time past we had
had no night at all, the daylight being continual. The dates throughout
are according to nautical time, and the bearings must be understood as
per compass. I would also remark in this place, that I cannot, in the
first portion of what is here written, pretend to strict accuracy in
respect to dates, or latitudes and longitudes, having kept no regular
journal until after the period of which this first portion treats. In
many instances I have relied altogether upon memory.]

_January 19._ To-day, being in latitude 83° 20', longitude 43° 5' W.
(the sea being of an extraordinarily dark colour), we again saw land
from the masthead, and, upon a closer scrutiny, found it to be one of a
group of very large islands. The shore was precipitous, and the
interior seemed to be well wooded, a circumstance which occasioned us
great joy. In about four hours from our first discovering the land we
came to anchor in ten fathoms, sandy bottom, a league from the coast,
as a high surf, with strong ripples here and there, rendered a nearer
approach of doubtful expediency. The two largest boats were now ordered
out, and a party, well armed (among whom were Peters and myself),
proceeded to look for an opening in the reef which appeared to encircle
the island. After searching about for some time, we discovered an
inlet, which we were entering, when we saw four large canoes put off
from the shore, filled with men who seemed to be well armed. We waited
for them to come up, and, as they moved with great rapidity, they were
soon within hail. Captain Guy now held up a white handkerchief on the
blade of an oar, when the strangers made a full stop, and commenced a
loud jabbering

Last Page Next Page

Text Comparison with Nouvelles histoires extraordinaires

Page 2
Enfin, pour affirmer ma pensée d'une manière encore plus nette, Poe fut toujours grand, non-seulement dans ses conceptions nobles, mais encore comme farceur.
Page 15
Nous n'avons pas senti le besoin de constater cette impulsion,--cette tendance.
Page 21
Mon dessein immédiat est de placer devant le monde, clairement, succinctement et sans commentaires, une série de simples événements domestiques.
Page 32
À deux autres angles étaient deux autres loges analogues, objets d'une vénération beaucoup moins grande, il est vrai, mais toutefois d'une terreur assez considérable; l'une, la chaire du maître d'humanités,--l'autre, du.
Page 40
Le vin coulait librement, et d'autres séductions plus dangereuses peut-être n'avaient pas été négligées; si bien que, comme l'aube pâlissait le ciel à l'orient, notre délire et nos extravagances étaient à leur apogée.
Page 42
Preston, également lié avec nous deux, mais qui,--je dois lui rendre cette justice,--n'avait pas le moindre soupçon de mon dessein.
Page 59
Je souris,--car qu'avais-je à craindre? Je souhaitai la bienvenue à ces gentlemen.
Page 77
_ _--Ah! pleurons! car jamais l'aube d'un lendemain_ _Ne brillera sur lui, le désolé!--_ _Et, tout autour de sa demeure, la gloire_ _Qui s'empourprait et florissait_ _N'est plus qu'une histoire, souvenir ténébreux_ _Des vieux âges défunts.
Page 82
vite un chemin, à travers les planches de la porte, à sa main gantée de fer; et, tirant avec sa main vigoureusement à lui, il fit craquer et se fendre, et sauter le tout en morceaux, si bien que le bruit du bois sec et sonnant le creux porta l'alarme et fut répercuté d'un bout à l'autre de la forêt.
Page 83
Je remarquai rapidement tout cela, et repris le récit de sir Launcelot, qui continuait ainsi: «Et maintenant, le brave champion, ayant échappé à la terrible furie du dragon, se souvenant du bouclier d'airain, et que l'enchantement qui était dessus était rompu, écarta le cadavre de devant son chemin et s'avança courageusement, sur le pavé d'argent du château, vers l'endroit du mur où pendait le bouclier, lequel, en vérité, n'attendit pas qu'il fût arrivé tout auprès, mais tomba à ses pieds sur le pavé d'argent avec un puissant et terrible retentissement.
Page 86
J'étais évanoui; mais cependant je ne dirai pas que j'eusse perdu toute conscience.
Page 104
La nuit (c'était le temps où cette salle trouvait sa destination spéciale), elle était principalement éclairée par un vaste lustre, suspendu par une chaîne au centre du châssis, et qui s'élevait ou s'abaissait au moyen d'un contrepoids ordinaire; mais pour ne pas nuire à l'élégance, ce dernier passait en dehors de la coupole et par-dessus le toit.
Page 109
Il fit une pause, me salua familièrement (les grelots sonnèrent), et dit: --Je bois aux défunts qui reposent autour de nous! --Et moi, à votre longue vie! Il reprit mon bras, et nous nous remîmes en route.
Page 124
.
Page 134
--Onze!--dit la grosse.
Page 136
Mais je n'accordai aucune attention à toute cette populace,--j'allai tout droit à l'atelier d'un artiste.
Page 146
Par bonheur, M.
Page 155
Ceci me troubla un peu; cependant, je commençais à lui faire d'autres questions relativement à leurs connaissances astronomiques, quand quelqu'un de la société, qui n'avait pas encore ouvert la bouche, me souffla à l'oreille que, si j'avais besoin de renseignements sur ce chapitre, je ferais mieux de consulter un certain monsieur Ptolémée aussi bien qu'un nommé Plutarque, à l'article _De facie lunae_.
Page 176
Et l'ombre répondit: --Je suis OMBRE, et ma demeure est à côté des Catacombes de Ptolémaïs, et tout près de ces sombres plaines infernales qui enserrent l'impur canal de Charon! Et alors, tous les sept, nous nous dressâmes d'horreur sur nos sièges, et nous nous tenions tremblants, frissonnants, effarés; car le timbre de la voix de l'ombre n'était pas le timbre d'un seul individu, mais d'une multitude d'êtres; et cette voix, variant ses inflexions de syllabe en syllabe, tombait confusément dans nos oreilles en imitant les accents connus et familiers de mille et mille amis disparus! SILENCE La crête des montagnes sommeille; la vallée, le rocher et la caverne sont muets.
Page 180
Oui vraiment, j'aime à contempler les sombres vallées, et les roches grisâtres, et les eaux qui sourient silencieusement, et les forêts qui soupirent dans des sommeils anxieux, et les orgueilleuses et vigilantes montagnes qui regardent tout d'en haut.