The Narrative of Arthur Gordon Pym of Nantucket Comprising the details of a mutiny and atrocious butchery on board the American brig Grampus, on her way to the South Seas, in the month of June, 1827.

By Edgar Allan Poe

Page 100

and was finally capsized; but, the
mast going by the board, she afterward righted. They remained in this
situation, without fire, and with very little provision, for the period
of _one hundred and ninety-one days_ (from December the fifteenth to
June the twentieth) when Captain Casneau and Samuel Badger, the only
survivers, were taken off the wreck by the Fame, of Hull, Captain
Featherstone, bound home from Rio Janeiro. When picked up they were in
latitude _28 N., longitude 13 W., having drifted above two thousand
miles_. On the ninth of July the Fame fell in with the brig Dromeo,
Captain Perkins, who landed the two sufferers in Kennebeck. The
narrative from which we gather these details ends in the following
words.

"It is natural to inquire how they could float such a vast distance,
upon the most frequented part of the Atlantic, and not be discovered
all this time. _They were passed by more than a dozen sail, one of
which came so nigh them that they could distinctly see the people on
deck and on the rigging looking at them; but, to the inexpressible
disappointment of the starving and freezing men, they stifled the
dictates of compassion, hoisted sail, and cruelly abandoned them to
their fate._"]




CHAPTER XIV.


The Jane Guy was a fine-looking topsail schooner of a hundred and
eighty tons burden. She was unusually sharp in the bows, and on a wind,
in moderate weather, the fastest sailer I have ever seen. Her
qualities, however, as a rough sea-boat, were not so good, and her
draught of water was by far too great for the trade to which she was
destined. For this peculiar service a larger vessel, and one of a light
proportionate draught, is desirable--say a vessel of from three to
three hundred and fifty tons. She should be barque-rigged, and in other
respects of a different construction from the usual South Sea ships. It
is absolutely necessary that she should be well armed. She should have,
say ten or twelve twelve pound carronades, and two or three long
twelves, with brass blunderbusses, and water-tight arm-chests for each
top. Her anchors and cables should be of far greater strength than is
required for any other species of trade, and, above all, her crew
should be numerous and efficient--not less, for such a vessel as I have
described, than fifty or sixty able-bodied men. The Jane Guy had a crew
of thirty-five, all able seamen, besides the captain and mate, but she
was not altogether as well armed or otherwise equipped as a navigator
acquainted with the difficulties and dangers of the trade could

Last Page Next Page

Text Comparison with Eureka

Page 3
Poe prétend qu'il peut rendre compte de l'existence de tous les êtres organisés, y compris l'homme, simplement par les mêmes principes qui servent à expliquer l'origine et l'apparence actuelle des soleils et des mondes; mais cette prétention doit être rejetée comme une pure et plate assertion, sans une parcelle d'évidence.
Page 5
Donc, ma proposition générale est celle-ci: _Dans l'Unité Originelle de l'Être Premier est contenue la Cause Secondaire de Tous les Êtres, ainsi que le Game de leur inévitable Destruction.
Page 8
--Baconnienne, il faut que vous sachiez cela, mon cher ami,--ajoute ici l'auteur de la lettre,--était un adjectif inventé comme équivalent à Hoguienne, et considéré en même temps comme plus noble et plus euphonique.
Page 13
Ces lois dont l'étude découvrit au plus grand des astronomes anglais ce principe qui est la base de tout principe physique actuellement existant, et au delà duquel nous entrons tout de suite dans le royaume ténébreux de la métaphysique, Kepler reconnaissait qu'il les avait _devinées.
Page 18
Il y a des gens, je le sais, qui, s'employant en vains efforts pour atteindre l'impossible, acquièrent aisément, grâce à leur seul jargon, une sorte de réputation de profondeur parmi leurs complices les pseudo-penseurs, pour qui obscurité et profondeur sont synonymes.
Page 27
Permettez-moi de répéter la définition de la gravitation: _Chaque atome, dans chaque corps, attire chaque autre atome, appartenant au même corps ou appartenant à tout autre corps,_ avec une force qui varie en raison inverse des carrés des distances de l'atome attirant et de l'atome attiré.
Page 29
C'est là ce _qu'ils cherchent_ toujours, immédiatement, dans toutes les directions, partout où ils peuvent le trouver, même partiellement; apaisant ainsi, dans une certaine mesure, leur indestructible tendance, tout en faisant route vers leur absolue satisfaction finale.
Page 32
Donc à la distance double, c'est-à-dire à C, ces particules se trouveront d'autant plus éparpillées qu'elles occuperont quatre surfaces semblables; à la distance triple, ou à D, elles seront d'autant plus séparées les.
Page 33
[Illustration] Généralement, en disant que l'irradiation procède en raison proportionnelle directe des carrés des distances, nous nous servons du terme irradiation pour exprimer _le degré de diffusion_ à mesure que nous nous éloignons du centre.
Page 36
Ils ont été irradiés vers ces positions.
Page 37
Toute déviation de la normalité implique une tendance au retour.
Page 38
Dans la direction du centre, chaque atome perçoit plus d'atomes que dans toute autre direction.
Page 48
Se rétrécissant toujours, jusqu'à ce que sa sphère n'occupât que juste l'espace défini par l'orbite des Astéroïdes, le Soleil se déchargea d'un anneau qui paraît avoir eu _huit_ centres de solidité supérieure, et en se brisant, avoir produit huit fragments, dont pas un ne possédait une masse assez considérable pour absorber les autres.
Page 50
Mais on devrait se rappeler que pendant un long temps la coïncidence de la rotation de la Lune avec sa révolution sidérale, deux choses en apparence bien plus indépendantes l'une de l'autre que celles maintenant en.
Page 53
Ces soleils sont-ils invisibles simplement à cause de la longueur de temps écoulé depuis qu'ils ont produit une planète? Et en revanche, ne pouvons-nous pas, au moins dans de certains cas, expliquer les apparitions soudaines de soleils sur des points où nous n'en avions pas jusqu'à présent soupçonné l'existence, en supposant qu'ayant tourné avec des surfaces durcies pendant les quelques milliers d'années qui composent notre histoire astronomique, ils ont pu enfin, après avoir produit un nouvel astre secondaire, déployer les splendeurs de leur partie intérieure toujours incandescente? Quant au fait bien certain de l'accroissement proportionnel de chaleur à mesure que nous pénétrons dans l'intérieur de la Terre, il suffit de le rappeler en passant, et il sert à corroborer aussi.
Page 54
La Théorie de Laplace a reçu récemment, par les mains du philosophe Comte, une confirmation plus forte encore qu'if n'était nécessaire.
Page 70
La Lune, ainsi qu'il a été établi, tourne autour de la Terre, à une distance de 237,000 milles, sur une orbite qui est conséquemment de près d'un million et demi de.
Page 79
_ Mais si, en dépit de l'analogie et de toute autre raison, nous reconnaissons la non-luminosité de ce grand astre central, nous pouvons toujours demander comment ce globe si énorme n'est pas rendu visible, grâce à cette effusion de lumière versée sur lui par les 100 millions de splendides soleils qui brillent dans tous les sens autour de lui.
Page 86
_ XV Remontons donc vers une de nos suggestions antécédentes et concevons les systèmes, concevons chaque soleil, avec ses planètes-satellites, comme un simple atome titanique existant dans l'espace avec la même inclination vers l'Unité, qui caractérisait, au commencement, les véritables atomes après leur irradiation à travers la Sphère universelle.
Page 90
Vous avez été créé.