The Complete Poetical Works of Edgar Allan Poe Including Essays on Poetry

By Edgar Allan Poe

Page 80

Of Heaven untrammelled flow--which air to breathe
Is Happiness now, and will be Freedom hereafter
In days that are to come?

_Pol_. Oh, wilt thou--wilt thou
Fly to that Paradise--my Lalage, wilt thou
Fly thither with me? There Care shall be forgotten,
And Sorrow shall be no more, and Eros be all.
And life shall then be mine, for I will live
For thee, and in thine eyes--and thou shalt be
No more a mourner--but the radiant Joys
Shall wait upon thee, and the angel Hope
Attend thee ever; and I will kneel to thee
And worship thee, and call thee my beloved,
My own, my beautiful, my love, my wife,
My all;--oh, wilt thou--wilt thou, Lalage,
Fly thither with me?

_Lal_. A deed is to be done--

Last Page Next Page

Text Comparison with Histoires extraordinaires

Page 8
--Parmi l'énumération nombreuse des _droits de l'homme_ que la sagesse du XIXe siècle a recommencée si.
Page 10
.
Page 49
Cette chasse dura ainsi un bon bout de temps.
Page 50
Les voix entendues par les gens de l'escalier étaient ses exclamations d'horreur et d'effroi mêlées aux glapissements diaboliques de la bête.
Page 65
Je souhaitai le.
Page 68
Juste avant le coucher du soleil, je me frayais un chemin à travers les taillis vers la hutte de mon ami, que je n'avais pas vu depuis quelques semaines; je demeurais alors à Charleston, à une distance de neuf milles de l'île, et les facilités pour aller et revenir étaient bien moins grandes qu'aujourd'hui.
Page 88
Je raisonnais ainsi, par exemple: quand je dessinai mon scarabée, il n'y avait pas trace de crâne sur le parchemin; quand j'eus fini mon dessin, je vous le fis passer, et je ne vous perdis pas de vue que vous ne me l'eussiez rendu.
Page 89
je m'appliquai à me rappeler et je me rappelai en effet, et avec une parfaite exactitude, tous les incidents survenus dans l'intervalle en question.
Page 96
«Je lui offris de la bien payer pour sa peine, et, après quelque hésitation, elle consentit à m'accompagner jusqu'à l'endroit précis.
Page 111
Cela semblait être,--oui! _c'était_ indubitablement une espèce de ballon, mais jusqu'alors, à coup sûr, Rotterdam n'avait pas vu de pareil ballon.
Page 148
Mais tout cela ne servit à rien.
Page 153
Je le surveillai attentivement jusqu'au coucher du soleil; alors, il se répandit tout d'un coup de l'est à l'ouest, cernant l'horizon d'une ceinture précise de vapeur, et apparaissant comme une longue ligne de côte très-basse.
Page 159
Nous glissons avec la prestesse de l'hirondelle de mer sur des vagues mille fois plus effrayantes qu'aucune de celles que j'ai jamais vues; et des ondes colossales élèvent leurs têtes au-dessus de nous comme des démons de l'abîme, mais comme des démons restreints aux simples menaces et auxquels il est défendu de détruire.
Page 171
Le bateau ne semblait pas plonger dans l'eau, mais la raser, comme une bulle d'air qui voltige sur la surface de la lame.
Page 177
Je fus porté violemment dans le canal du Strom et jeté en quelques minutes à la côte, parmi les pêcheries.
Page 217
Dans l'enthousiasme de mes rêves opiacés,--car j'étais habituellement sous l'empire du poison,--je criais son nom à haute voix durant le silence de la nuit, et, le jour, dans les retraites ombreuses des vallées, comme si, par l'énergie sauvage, la passion solennelle, l'ardeur dévorante de ma passion pour la défunte je pouvais la ressusciter dans les sentiers de cette vie qu'elle avait abandonnée; pour _toujours_? était-ce vraiment _possible_? Au commencement du second mois de notre mariage, lady Rowena fut attaquée d'un mal soudain dont elle ne se releva que lentement.
Page 224
Il conciliait difficilement ses sensations incohérentes comme celles des rêves avec la certitude d'être éveillé.
Page 235
Encore faut-il croire que mon premier développement mental eut quelque chose de peu commun, et même quelque chose de tout à fait extra-commun.
Page 236
Les heures de cachot, le malaise de l'enfance chétive et abandonnée, la terreur du maître, notre ennemi, la haine des camarades tyranniques, la solitude du coeur, toutes ces tortures du jeune âge, Edgar Poe ne les a pas éprouvées.
Page 253
L'animal borgne et sanglant le fuira désormais, et sa haine s'en accroîtra.