Nouvelles histoires extraordinaires

By Edgar Allan Poe

Page 59

toujours plus fort,
toujours plus fort! Je croyais que le coeur allait crever. Et voilà
qu'une nouvelle angoisse s'empara de moi:--le bruit pouvait être entendu
par un voisin! L'heure du vieillard était venue! Avec un grand hurlement
j'ouvris brusquement la lanterne et m'élançai dans la chambre. Il ne
poussa qu'un cri,--un seul. En un instant, je le précipitai sur le
parquet, et je renversai sur lui tout le poids écrasant du lit. Alors je
souris avec bonheur voyant ma besogne fort avancée. Mais pendant
quelques minutes, le coeur battit avec un son voilé. Cela toutefois ne
me tourmenta pas; on ne pouvait l'entendre à travers le mur. À la
longue, il cessa. Le vieux était mort. Je relevai le lit, et j'examinai
le corps. Oui, il était roide, roide mort. Je plaçai ma main sur le
coeur, et l'y maintins plusieurs minutes. Aucune pulsation. Il était
roide mort. Son oeil désormais ne me tourmenterait plus.

Si vous persistez à me croire fou, cette croyance s'évanouira quand je
vous décrirai les sages précautions que j'employai pour dissimuler le
cadavre. La nuit avançait, et je travaillai vivement, mais en silence.
Je coupai la tête, puis les bras, puis les jambes.

Puis j'arrachai trois planches du parquet de la chambre, et je déposai
le tout entre les voliges. Puis je replaçai les feuilles si habilement,
si adroitement, qu'aucun oeil humain--pas même _le sien_!--n'aurait pu y
découvrir quelque chose de louche. Il n'y avait rien à laver,--pas une
souillure,--pas une tache de sang. J'avais été trop bien avisé pour
cela. Un baquet avait tout absorbé,--ha! ha!

Quand j'eus fini tous ces travaux, il était quatre heures,--il faisait
toujours aussi noir qu'à minuit. Pendant que le timbre sonnait l'heure,
on frappa à la porte de la rue. Je descendis pour ouvrir, avec un coeur
léger,--car qu'avais-je à craindre _maintenant_? Trois hommes entrèrent
qui se présentèrent, avec une parfaite suavité, comme officiers de
police. Un cri avait été entendu par un voisin pendant la nuit; cela
avait éveillé le soupçon de quelque mauvais coup: une dénonciation avait
été transmise au bureau de police, et ces messieurs (les officiers)
avaient été envoyés pour visiter les lieux.

Je souris,--car qu'avais-je à craindre? Je souhaitai la bienvenue à ces
gentlemen.--Le cri, dis-je, c'était moi qui l'avais poussé dans un rêve.
Le vieux bonhomme, ajoutai-je, était en voyage dans le pays. Je promenai
mes visiteurs par toute la maison. Je les invitai à chercher, à _bien_
chercher. À la fin, je les conduisis dans _sa_ chambre. Je leur montrai
ses trésors, en parfaite sûreté, parfaitement en ordre. Dans
l'enthousiasme de ma confiance, j'apportai des sièges dans la chambre,
et les

Last Page Next Page

Text Comparison with La Murdoj de Kadavrejo-Strato

Page 1
Sekvas ke sxakludado, rilate al siaj efikoj sur mensan karakteron, ege miskomprenigxas.
Page 2
Kaj gxis tiu punkto koncentrema sxakludanto povas bone sukcesi ludante viston cxar la reguloj de Hojlo (bazitaj sur la nura mehxanismo de la ludo) estas suficxe kaj gxenerale kompreneblaj.
Page 3
La sekvonta rakonto sxajnos al la leganto sendube speco de komentario pri tiuj jxus proponitaj teorioj.
Page 4
Tio kion mi priskribis cxe la Franco estis nur la rezulto de ekscitita, aux eble malsanigita, intelekto.
Page 6
tro strecxis maleolon, ekestigis gxenitan aux pauxtan mienon, murmuretis kelkajn vortojn, turnigxis por rigardi la amason, tiam antauxeniris silente.
Page 9
Neniam renkontis aliajn homojn en la domo kiam kolektis aux liveris vestajxojn.
Page 10
Sukcesis rekoni la vortojn _sacre_ kaj _diable_.
Page 11
Estas la patro.
Page 12
mono.
Page 13
Aliaj, pli longan tempon: kvin minutojn.
Page 16
" "Rilate al tiuj murdoj, ni mem entreprenu kelkajn kontrolesplorojn antaux ol finopinii pri ili.
Page 17
Lia nuna humoro instigis lin malkonsenti konversacii pri la murdoj antaux cxirkaux tagmezo de la sekvinta tago.
Page 18
Vi konstatis nenion distingan, tamen estis jes ja distingajxo.
Page 20
La unua fenestro trovigxis en sekura, de interne fermita stato.
Page 24
" Mi entreprenis sensukcese plenumi.
Page 25
Mi konscias ke nenia besto krom orangutano de la cxi-tie menciita specio povintus premi la nocxojn tiel kiel vi ilin desegnis.
Page 26
Mi kutimas atentigi nek min nek la beston.
Page 28
Sed mi ne atendas ke vi kredu duonon el mia dirado.
Page 29
La tuta agadaro efektivigxis en malpli ol unu minuto.
Page 30
Li placxas al mi precipe pro majstra jxargonmanovro per kiu li akiris sian famon kiel geniulo.