Nouvelles histoires extraordinaires

By Edgar Allan Poe

Page 21

de m'y attendre, dans un cas où mes sens
eux-mêmes rejettent leur propre témoignage. Cependant, je ne suis pas
fou,--et très-certainement je ne rêve pas. Mais demain je meurs, et
aujourd'hui je voudrais décharger mon âme. Mon dessein immédiat est de
placer devant le monde, clairement, succinctement et sans commentaires,
une série de simples événements domestiques. Dans leurs conséquences,
ces événements m'ont terrifié,--m'ont torturé,--m'ont
anéanti.--Cependant, je n'essaierai pas de les élucider. Pour moi, ils
ne m'ont guère présenté que de l'horreur;--à beaucoup de personnes ils
paraîtront moins terribles que _baroques_. Plus tard peut-être il se
trouvera une intelligence qui réduira mon fantôme à l'état de lieu
commun,--quelque intelligence plus calme, plus logique, et beaucoup
moins excitable que la mienne, qui ne trouvera dans les circonstances
que je raconte avec terreur qu'une succession ordinaire de causes et
d'effets très-naturels.

Dès mon enfance, j'étais noté pour la docilité et l'humanité de mon
caractère. Ma tendresse de coeur était même si remarquable qu'elle avait
fait de moi le jouet de mes camarades. J'étais particulièrement fou des
animaux, et mes parents m'avaient permis de posséder une grande variété
de favoris. Je passais presque tout mon temps avec eux, et je n'étais
jamais si heureux que quand je les nourrissais et les caressais. Cette
particularité de mon caractère s'accrut avec ma croissance, et, quand je
devins homme, j'en fis une de mes principales sources de plaisirs. Pour
ceux qui ont voué une affection à un chien fidèle et sagace, je n'ai pas
besoin d'expliquer la nature ou l'intensité des jouissances qu'on peut
en tirer. Il y a dans l'amour désintéressé d'une bête, dans ce sacrifice
d'elle-même, quelque chose qui va directement au coeur de celui qui a eu
fréquemment l'occasion de vérifier la chétive amitié et la fidélité de
gaze de _l'homme naturel_.

Je me mariai de bonne heure, et je fus heureux de trouver dans ma femme
une disposition sympathique à la mienne. Observant mon goût pour ces
favoris domestiques, elle ne perdit aucune occasion de me procurer ceux
de l'espèce la plus agréable. Nous eûmes des oiseaux, un poisson doré,
un beau chien, des lapins, un petit singe et _un chat_.

Ce dernier était un animal remarquablement fort et beau, entièrement
noir, et d'une sagacité merveilleuse. En parlant de son intelligence, ma
femme, qui au fond n'était pas peu pénétrée de superstition, faisait de
fréquentes allusions à l'ancienne croyance populaire qui regardait tous
les chats noirs comme des sorcières déguisées. Ce n'est pas qu'elle fût
toujours _sérieuse_ sur ce point,--et, si je mentionne la chose, c'est
simplement parce que cela me revient, en ce moment même, à la mémoire.

Pluton,--c'était le nom du chat,--était

Last Page Next Page

Text Comparison with La Murdoj de Kadavrejo-Strato

Page 1
Por iom konkretigi la temon, ni imagu damlud-matcxon en kiu restas nur kvar damoj kaj kie, kompreneble, ni ne rajtas atendi preteratentajxon.
Page 2
Hazarda aux senatenta vorto; senintenca faligo aux renverso de karto kaj la kuniranta anksieco aux senzorgo de la klopodo tion kasxi; la komptado de la prenoj kun ilia arangxordo; embaraso, hezitado, avideco aux timego--cxiuj havigas al lia sxajne intuicia perceptado indicojn pri la vera aferstato.
Page 3
Surprizis min ankaux la vasta etendigxo de lia legadsperto kaj, antaux cxio, mi sentis ardigxi mian animon pro la sovagxa avido kaj la vigla fresxeco de lia imagkapablo.
Page 4
Lia maniero en tiaj momentoj estis frigida kaj abstrakta.
Page 5
.
Page 6
" Ne longe post tio, ni tralegis vesperan numeron de _Tribunala Gazeto_ kiam la sekvontaj linioj kaptis nian atenton.
Page 8
Multajn homojn oni jam intervjuis rilate al tiu ege eksterordinara kaj timiga afero, [la vorto _afero_ ankoraux ne havas en Francio tiun humuran signifon kiun gxi havas cxe ni] sed okazis gxis nun nepre nenio povanta gxin klarigi.
Page 9
sortodivenis por gajni vivmonon.
Page 10
de la malantauxa domflanko estis cxiam fermitaj, krom tiuj de la granda malantauxcxambro de la kvara etagxo.
Page 11
Denaska Amsterdamano.
Page 12
GILJOMO BIRDO, tajloro, depozicias esti membrinta en la ensemblo enirinta la domon.
Page 14
La lango estis duone tramordita.
Page 20
restas al ni nur la fenestroj.
Page 22
Tamen, sendube rigardante tiujn _ferrades_ laux la linio de ilia largxeco (ne dubeblas ke ili tiel agis), ili ne perceptis tiun grandan largxecon mem aux almenaux ne gxin konsideris gxustavalore.
Page 23
En la nuna kazo, se la oro malestintus, tio ke oni gxin liveris nur tri tagojn antauxe konsistigintus iom pli ol koincidon.
Page 24
La kapo estis fortrancxita disde la korpo kvankam la trancxilo estis ordinara razilo.
Page 25
Tuj mi ekkomprenis la plenajn hororojn de la murdoj.
Page 26
.
Page 27
Vi faris nenion eviteblan--nenion certe povantan vin kulpigi.
Page 30
".