Nouvelles histoires extraordinaires

By Edgar Allan Poe

Page 105

entrée, et, d'après le conseil du nain, les clefs
avaient été remises entre _ses_ mains.

Pendant que le tumulte était à son comble, et que chaque masque ne
pensait qu'à son propre salut,--car, en somme, dans cette panique et
cette cohue, il y avait un danger réel,--on aurait pu voir la chaîne qui
servait à suspendre le lustre, et qui avait été également retirée,
descendre, descendre jusqu'à ce que son extrémité recourbée en crochet
fût arrivée à trois pieds du sol.

Peu d'instants après, le roi et ses sept amis, ayant roulé à travers la
salle dans toutes les directions, se trouvèrent enfin au centre et en
contact immédiat avec la chaîne. Pendant qu'ils étaient dans cette
position, le nain, qui avait toujours marché sur leurs talons, les
engageant à prendre garde à la commotion, se saisit de leur chaîne à
l'intersection des deux parties diamétrales. Alors, avec la rapidité de
la pensée, il y ajusta le crochet qui servait d'ordinaire à suspendre le
lustre; et en un instant, retirée comme par un agent invisible, la
chaîne remonta assez haut pour mettre le crochet hors de toute portée,
et conséquemment enleva les orangs-outangs tous ensemble, les uns contre
les autres, et face à face.

Les masques, pendant ce temps, étaient à peu près revenus de leur
alarme; et, comme ils commençaient à prendre tout cela pour une
plaisanterie adroitement concertée, ils poussèrent un immense éclat de
rire, en voyant la position des singes.

--Gardez-les _moi_!--cria alors Hop-Frog; et sa voix perçante se faisait
entendre à travers le tumulte,--gardez-les-moi, je crois que je les
connais, _moi_. Si je peux seulement les bien voir, _moi_, je vous dirai
tout de suite qui ils sont.

Alors, chevauchant des pieds et des mains sur les têtes de la foule, il
manoeuvra de manière à atteindre le mur; puis, arrachant un flambeau à
l'une des cariatides, il retourna, comme il était venu, vers le centre
de la salle,--bondit avec l'agilité d'un singe sur la tête du roi,--et
grimpa de quelques pieds après la chaîne,--abaissant la torche pour
examiner le groupe des orangs-outangs, et criant toujours:--Je
découvrirai bien vite qui ils sont!

Et alors, pendant que toute l'assemblée,--y compris les singes,--se
tordait de rire, le bouffon poussa soudainement un sifflement aigu; la
chaîne remonta vivement de trente pieds environ,--tirant avec elle les
orangs-outangs terrifiés qui se débattaient, et les laissant suspendus
en l'air entre le châssis et le plancher. Hop-Frog, cramponné à la
chaîne, était remonté avec elle et gardait toujours sa position
relativement aux huit masques, rabattant toujours sa torche vers eux,
comme s'il s'efforçait de découvrir qui ils pouvaient être.

Toute l'assistance fut tellement stupéfiée par

Last Page Next Page

Text Comparison with Le Corbeau = The Raven

Page 0
_ Ah, distinctly I remember, it was in the bleak December, And each separate dying ember wrought its ghost upon the floor.
Page 1
»--Ici j'ouvris, grande, la porte: les ténèbres et rien de.
Page 2
_Loin dans l'ombre regardant, je me tins longtemps à douter, m'étonner et craindre, à rêver des rêves qu'aucun mortel n'avait osé rêver encore; mais le silence ne se rompit point et la quiétude ne donna de signe: et le seul mot qui se dit, fut le mot chuchoté «Lénore!» Je le chuchotai--et un écho murmura de retour le mot «Lénore!»--purement cela et rien de plus.
Page 3
_Au large je poussai le volet; quand, avec maints enjouement et agitation d'ailes, entra un majestueux Corbeau des saints jours de jadis.
Page 4
Nothing further then he uttered; not a feather then he fluttered-- Till I scarcely more than muttered, "Other friends have flown before-- On the morrow _he_ will leave me, as my Hopes have flown before.
Page 5
" _Le Corbeau induisant toute ma triste âme encore au sourire, je roulai soudain un siége à coussins en face de l'oiseau et du buste et de la porte; et m'enfonçant dans le velours, je me pris à enchaîner songerie à songerie, pensant à ce que cet augural oiseau de jadis--à ce que ce sombre, disgracieux, sinistre, maigre et augural oiseau de jadis signifiait en croassant: «Jamais plus.
Page 6
«Misérable, m'écriai-je, ton Dieu t'a prêté--il t'a envoyé, par ces anges, le répit--le répit et le népenthès dans ta mémoire de Lénore! Bois! oh! bois ce bon népenthès et oublie cette Lénore perdue!» Le Corbeau dit: «Jamais plus!»_ "Prophet!" said I, "thing of evil!--prophet still, if bird or devil!-- Whether Tempter sent, or whether tempest tossed thee here ashore, Desolate yet all undaunted, on this desert land enchanted-- On this home by Horror haunted--tell me truly, I implore-- Is there--_is_ there balm in Gilead?--tell me--tell me, I implore!" Quoth the Raven, "Nevermore.
Page 7
Laisse inviolé mon abandon! quitte le buste au-dessus de ma porte! ôte ton bec de mon coeur et jette ta forme loin de ma porte!» Le Corbeau dit: «Jamais plus!»_ And the Raven, never flitting, still is sitting--still is sitting On the pallid bust of Pallas just above my chamber door; And his eyes have all the seeming of a Demon's that is dreaming, And the lamp-light o'er him streaming throws his shadow on the floor; And my soul from out that shadow that lies floating on the floor Shall be lifted--nevermore! _Et le Corbeau, sans voleter, siége encore--siége encore sur le buste pallide de Pallas, juste au-dessus de la porte de ma chambre, et ses yeux ont toute la semblance des yeux d'un démon qui rêve, et la lumière de la lampe, ruisselant sur lui, projette son ombre à terre: et mon âme, de cette ombre qui gît flottante à terre, ne s'élèvera--jamais plus!_.