Histoires grotesques et sérieuses

By Edgar Allan Poe

Page 0

...http://www.freeliterature.org (Images generously made
available by Gallica, Bibliothèque nationale de France.)





HISTOIRES

GROTESQUES

ET

SÉRIEUSES

PAR

EDGAR POE

TRADUITES PAR

CHARLES BAUDELAIRE


LE MYSTÈRE DE...

Page 1

...circonstances faites pour mettre en lumière
l'idiosyncrasie de Dupin. J'aurais pu ajouter d'autres exemples, mais
je n'aurais...

Page 2

...une pension bourgeoise, avec l'aide de Marie. Les choses
allèrent ainsi jusqu'à ce que celle-ci eût...

Page 3

...fit des efforts inaccoutumés; et
toutes les forces de la police parisienne furent, jusqu'à leur maximum,
mises...

Page 4

...l'après-midi, et resta avec nous assez tard après la
nuit tombée. Il était vivement blessé de...

Page 5

...ladite pension, où il
prenait également ses repas. Il devait aller chercher sa fiancée à la
brune...

Page 6

...défunte.
Elle avait été vaincue, disaient-ils, par la force brutale. Le cadavre
de Marie, quand il fut...

Page 7

...autre infortunée. Il me parait utile
de soumettre au lecteur quelques-uns des passages relatifs à cette
insinuation....

Page 8

...jeté le corps à l'eau sans un poids pour l'entraîner, quand il
était si facile de...

Page 9

...la jeune fille, ont
profité de l'occasion pour répandre dans le public la nouvelle de sa
mort....

Page 10

...Commercial_[12], combattit très-vivement cette idée
populaire. J'extrais un ou deux passages de ses colonnes:

«Nous sommes persuadés...

Page 11

...trace d'un lourd fardeau qu'on y avait
traîné.

Une feuille hebdomadaire, _le Soleil_[13], donnait sur cette découverte
les...

Page 12

...compagnie d'un jeune homme d'une figure brune. Lui, Valence,
connaissait Marie et ne pouvait pas se...

Page 13

...succès; et cette
même intelligence eût été plongée dans le désespoir par le caractère
ordinaire de tous...

Page 14

...et le plus universellement apprécié. Dans les deux cas,
c'est le genre le plus bas selon...

Page 15

...simplement pour but,--continua Dupin,--de réfuter ce
passage de l'argumentation de _l'Étoile_, j'aurais pu tout aussi bien
le...

Page 16

...laps de temps moindre que celui fixé par _l'Étoile_. Mais il y a
quelque chose d'excessivement...

Page 17

...la prépondérance. Un bras, par exemple,
élevé au-dessus de l'eau, et conséquemment privé de son support,...

Page 18

...le système animal,
par exemple le bichlorure de mercure. Mais, à part la décomposition,
il peut y...

Page 19

...cas, _la règle générale est que le corps ne doit pas
du tout s'enfoncer_,--fait que _l'Étoile_...

Page 20

...attaché. Des assassins, le jetant à l'eau,
n'auraient pas manqué d'y attacher un poids. Donc, il...

Page 21

...les achètent.

«Ici il est difficile de supposer le raisonneur dans son bon sens.
Si M. Beauvais,...

Page 22

...que le cadavre ait les jarretières de la
jeune fille perdue, ou ses souliers, ou son...

Page 23

...Chaque homme
reconnaît son voisin, et pourtant il y a bien peu de cas où le...

Page 24

...tout de suite à cette
conclusion qu'elle devait être, dans ses courses, aussi exposée à être
reconnue...

Page 25

...serré autour de son cou et noué derrière sa tête,
probablement pour empêcher ses cris. Cela...

Page 26

...l'analyse ordinaire.

«Dans la marche que je vous propose maintenant, nous écarterons les
points intérieurs du drame...

Page 27

...semblable fut causée par
la disparition de la même Marie Roget, de la parfumerie de M....

Page 28

...victime
d'une de ces nombreuses bandes de coquins qui infestent, le dimanche,
les environs de la ville....

Page 29

...nous ne savons rien.

«Vous direz peut-être que, dans le second cas, l'enlèvement que nous
imaginons n'a...

Page 30

...moi seule. Il faut écarter toute
chance d'être surpris; il faut que nous ayons suffisamment de...

Page 31

...portant des marques de
violence et flottant sur la rivière. Mais il est maintenant avéré qu'à
l'époque...

Page 32

...supposerons demeurant
encore à Paris, auraient naturellement été frappés de terreur par
l'attention publique, si vivement poussée...

Page 33

...pendant plus d'une semaine,
pendant un intervalle plus long que celui d'un dimanche à l'autre.
Ceux qui...

Page 34

...Ces communications, quoique variées, et provenant en apparence
de sources diverses, tendaient toutes au même but,--lequel...

Page 35

...l'écharpe gardassent leur position sur les pierres, exposés aux
secousses résultant d'une lutte entre plusieurs personnes....

Page 36

...eu la
précaution d'emporter le cadavre. Toutefois, vous n'avez pas saisi
exactement ma pensée, si vous croyez...

Page 37

...altérés par la corruption), reste,
impudemment étalée sur le théâtre de l'attentat. Je fais allusion au
mouchoir...

Page 38

...eu besoin de _revenir_.

«Examinez maintenant cette circonstance, que, dans le vêtement de
dessus du cadavre trouvé,...

Page 39

...moyen de la bande _nouée_ autour
de la taille, a trouvé que le poids, en se...

Page 40

...faible espérance de compensation.
Autrement, puisqu'il se faisait tard, pourquoi aurait-elle attaché de
l'importance à _cette hâte_?...

Page 41

...le teint basané. Ce teint, le nœud savant de
la ceinture, et le nœud coulant des...

Page 42

...les diverses communications envoyées au journal du soir,
ayant pour but d'incriminer une _bande_. Ceci fait,...

Page 43

...procurer un avant de pousser au
large. Quand il a été au moment de confier le...

Page 44

...c'est une question, de volonté, et non pas de puissance, comme
l'ont supposé d'absurdes logiciens. Ce...

Page 45

...n'existe que dans le Futur. La
chance pour amener les six semble être précisément ce qu'elle...

Page 46

...pas plus qu'un plan
de Paris imaginaire.--C. B.

[7] Voir _Double assassinat dans la rue Morgue_ et...

Page 47

...naturelle_, nous en trouvons une liste des plus remarquables.
Parmi ceux-là, on peut citer d'abord, comme...

Page 48

...réponse appropriée à la question.
La porte se referme; le magicien reprend son attitude primitive,
et le...

Page 49

...au-dessus du _Joueur d'échecs_ de Maelzel. En aucune façon; elle
est au contraire bien inférieure; pourvu...

Page 50

...déterminée de son antagoniste. Il n'y a donc aucune
analogie entre les opérations du _Joueur d'échecs_...

Page 51

...qui semble faite de bois
d'érable, et qui lui sert de table.

L'exhibiteur roulera, si on l'exige,...

Page 52

...marquée du chiffre 1 est restée ouverte, on s'en souvient.
L'exhibiteur procède maintenant à l'ouverture du...

Page 53

...Le défi étant accepté,
une petite table est dressée pour l'antagoniste, et placée tout près
de la...

Page 54

...n'y a dans
_l'Automate_ qu'un pur mécanisme.

Le Turc joue de la main gauche. Tous les mouvements...

Page 55

...avons
déjà mentionné, à savoir que la machine roule sur des cylindres, et
est, à la requête...

Page 56

...article
fut publié primitivement dans un journal hebdomadaire de Baltimore,
illustré de gravures, et portant pour titre:...

Page 57

...inutile de consacrer sept ou huit pages à vouloir
prouver ce qu'aucune personne de bon sens...

Page 58

...corps en avant jusqu'à un
angle aussi aigu que possible,--se fourrant entièrement, ou à peu près,
dans...

Page 59

...dans la petite armoire (large
de six pouces environ) qui occupe la droite du principal compartiment
(droite...

Page 60

...de l'adversaire, n'est
pas indispensable pour les mouvements du Turc,--_secundo_, que les
mouvements de _l'Automate_ sont réglés...

Page 61

...que la machine roulait sur
ses roulettes, il nous a semblé que certaines parties du mécanisme
changeaient...

Page 62

...M. Maelzel, et nous sommes contraints d'admettre qu'il a laissé
volontairement à son _Joueur d'échecs_ la...

Page 63

...l'exhibition de l'intérieur de la caisse, a ouvert
la porte n°1, ainsi que la porte placée...

Page 64

...trois pouces entre le haut du tiroir tel qu'il paraît, vu de
l'extérieur, et le bas...

Page 65

...ne commence jamais avant que toute la machine soit close. Or,
si on observe que _jamais,...

Page 66

...du jeu d'échecs, quoique toutes les
autres personnes de la suite du baron jouassent passablement. Des
observations...

Page 67

...jouerait pas_. Ces idées, une fois acceptées, suffisent par
elles-mêmes pour suggérer la conception d'un homme...

Page 68

...rigoureuse.




ÉLÉONORA[1]


Sub conservatione formæ specificæ salva anima.
...

Page 69

...il fallait repousser le feuillage de milliers
d'arbres forestiers et anéantir la gloire de milliers de...

Page 70

...et du quatrième
de la mienne, comme nous étions assis, enchaînés dans un mutuel
embrassement, sous les...

Page 71

...de la phrase.

Elle avait vu que le doigt de la Mort était sur son sein,...

Page 72

...doute la parfaite
santé de ma mémoire. Mais laissez-moi continuer.--Les années se
traînèrent lourdement une à une,...

Page 73

...que j'avais rêvés
si longtemps dans la Vallée du Gazon-Diapré. Les pompes et l'apparat
d'une cour imposante,...

Page 74

...une
mémoire chère. La brusque rupture du nouveau mariage projeté et presque
conclu servirait même à fortifier...

Page 75

...première fois de
son avarice ou de sa générosité; mais dépêchons-nous plutôt d'aller aux
remparts, de peur...

Page 76

...de tous les chenils
pour trafiquer avec les chiens de la terre? Descendez le panier, vous
dis-je,--et...

Page 77

...le reconnais
au bêlement de ses lèvres et à la courbure enfantine de ses membres.
Ses yeux...

Page 78

...une cause
singulière. Il jouait au jeu de _puff the dart_, qui se joue avec une
longue...

Page 79

...véritablement falstaffienne. A
son extrémité inférieure étaient ajustées deux caques qui semblaient
remplir l'office de jambes. Au...

Page 80

...certainement.

--A la ponne heire! Denez-phus tonc dranguile et gombordez-phus pien,
hu che phus paderai engore affec...

Page 81

...son aise pendant que je restais étendu dans mon
fauteuil, les yeux fermés, et que je...

Page 82

...trou de la clef; se projetant en dehors par un
bout, elle avait ainsi arrêté la...

Page 83

...la perte de son septième
mari, et j'offris à son âme ulcérée le baume de mes...

Page 84

...mon costume. C'est pourquoi,
remettant pour le moment mon projet de suicide, je glissai tant bien
que...

Page 85

...commandait de tenir bon.

«Denez pon!--disait-il,--ne phus braisez bas, endentez-phus?
Phulez-phus brantre engore l'audre pudeye, ou pien...

Page 86

...signifiant également _au secours_ et
_servez-moi_.--C. B.




LE SYSTÈME DU DOCTEUR GOUDRON

ET DU PROFESSEUR PLUME


Pendant l'automne de...

Page 87

...homme s'avançait, accostait mon
compagnon en l'appelant par son nom, lui serrait cordialement la main
et le...

Page 88

...commencement.

En ce moment, un fort élégant domestique en livrée apporta un plateau
chargé de fruits, de...

Page 89

...fou que _la réduction à l'absurde_.
Nous avons eu des hommes, par exemple, qui se croyaient...

Page 90

...de vous promener à travers la maison et de vous faire apprécier
un système qui, dans...

Page 91

...dîner, de peur
que je n'éprouvasse des sensations désagréables pendant le repas, me
sachant à table avec...

Page 92

...honneur à toute
cette bonne chair.

La conversation, cependant, était animée et générale. Les dames, selon
leur habitude,...

Page 93

...le _monstrum horrendum, informe, ingens, cui lumen
ademptum_. Un examen plus attentif me confirma toutefois que...

Page 94

...que vous l'eussiez vu, monsieur,--c'était
à moi qu'il s'adressait,--ça vous aurait fait du bien au cœur...

Page 95

...laissa retomber sur sa
chaise.

«Et puis,--dit l'ami, celui qui avait parlé bas,--il y a eu Boulard
aussi,...

Page 96

...quand le résultat désirable fut soudainement et
efficacement amené par une suite de grands cris ou...

Page 97

...est, je présume,
inoffensive,--tout à fait inoffensive, hein?

--Inoffensive!--s'écria-t-il avec une surprise non feinte;--comment?
que voulez-vous dire?

--Elle n'est...

Page 98

...m'avez réellement,--je dois le confesser,--vous m'avez réellement
fait rougir de moi-même!»

Et c'était la pure vérité.

«N'en parlons...

Page 99

...que me dites-vous là? Je n'ai jamais, de ma vie, entendu parler
d'une telle absurdité!

--C'est un...

Page 100

...sa phrase, que de grandes clameurs et des
imprécations se firent entendre sous les fenêtres; et...

Page 101

...des chimpanzés,
des orangs-outangs ou de gros babouins noirs du cap de Bonne-Espérance.

Je reçus une terrible...

Page 102

... Dans un vaste cercle orné des fleurs de la lumière.
Les...

Page 103

...moyens est à peine digne de ce nom.»
Il citait les voluptés du chasseur de renards,...

Page 104

...aurait pu se le figurer
accomplissant l'un ou l'autre entre mille projets. Doué d'une fortune
surpassant celles...

Page 105

...avantageux, sinon le seul légitime, pour l'exercice de la
faculté poétique consiste dans la création de...

Page 106

...employer les meilleurs
moyens, à travailler le plus fructueusement,--pour l'accomplissement,
non-seulement de sa propre destinée comme poëte,...

Page 107

...combinaison de la forme, et que cette
correction soit soumise au jugement de tous les artistes...

Page 108

...comme faisant autorité:

«Il n'y a proprement que deux styles de _jardin-paysage_, le naturel
et l'artificiel. L'un...

Page 109

...critique boiteuse qui, dans l'ordre littéraire, élèverait Addison
jusqu'à l'apothéose. Pour dire la vérité, cette vertu...

Page 110

...la beauté, de
la magnificence et de l'_étrangeté_, suggéreront l'idée de soins,
de culture et de surintendance...

Page 111

...désirés, voyagea
plusieurs années, et il me fut accordé de l'accompagner. Mille
endroits qui me ravissaient furent...

Page 112

...celle d'une vie purement pastorale.
Lentement, celle-ci se noyait dans une sensation d'isolement, qui à
son tour...

Page 113

...la gorge. Ce bassin avait
environ deux cents yards de diamètre, et était entouré de tous...

Page 114

...seul dans le canot qui
repose sans mouvement apparent au milieu du lac. Mais, pendant qu'il
songe...

Page 115

...ces
circonstances. Cependant, en arrivant auprès, son caractère d'abîme
s'évanouit; une autre voie d'écoulement de la baie...

Page 116

...des Sylphes, des Fées, des Génies et des Gnomes
réunis.


[1] Un incident, à peu près semblable...

Page 117

...avait pas à s'y méprendre.
Des traces de roues légères étaient évidentes; et, quoique les hauts
arbustes...

Page 118

...de ligne ou de couleur, à quelque point
de vue qu'on se plaçât, n'apparaissait pas plus...

Page 119

...cents yards de long;
sa largeur variait de cinquante à cent cinquante, peut-être à deux
cents. Il...

Page 120

...de la pente
sud était simplement recouverte d'arbustes sauvages, à l'exception,
par-ci par-là, d'un saule gris ou...

Page 121

...petit ruisseau qui descendait le long
de la ravine, avec un doux murmure et une légère...

Page 122

...profondeur de trente pieds;
mais la profondeur du ruisseau dépassait rarement trois pieds, et
sa plus grande...

Page 123

...presqu'île que s'élevait la
maison d'habitation,--et en disant que cette maison, comme la terrasse
infernale aperçue par...

Page 124

...vers
l'est et de deux pieds vers l'ouest. La porte principale n'était pas
symétriquement placée dans le...

Page 125

...avait d'abord grimpé jusqu'au toit
inférieur, puis s'était élancée sur le supérieur, et, là, rampant et...

Page 126

...je frappai avec ma canne contre la
porte, qui était à moitié ouverte. Immédiatement une personne...

Page 127

...recouvert d'un
tapis de laine teinte, d'un excellent tissu, à fond blanc avec un semis
de petits...

Page 128

...et juste. Les Chinois et la plupart des peuples orientaux
ont une imagination chaude mais mal...

Page 129

...l'art; et l'on peut dire qu'à très-peu de chose près, les
lois par lesquelles nous jugeons...

Page 130

...à autre dans les habitations du vulgaire,
ces tapis où s'étalent et rayonnent d'énormes dessins, séparés...

Page 131

...nos salons les plus à la mode,
peuvent être cités comme la quintessence du faux goût...

Page 132

...que deux fenêtres, placées à l'autre bout. Ces
dernières sont larges et descendent jusqu'au plancher, profondément
enfoncées...

Page 133

...de manière à pencher.
Il est vrai que les tableaux gagnent souvent beaucoup dans cette
position, mais...

Page 134

...était en lui pour faire la part plus belle à la volonté?
Je serais assez porté...

Page 135

...néant, où la rime triplée s'adapte si bien à la mélancolie
obsédante,--et vous obtiendrez peut-être une...

Page 136

... «Monsieur,--dis-je,--ou madame, en vérité j'implore votre
pardon; mais...

Page 137

... Alors cet oiseau d'ébène, par la gravité de son
...

Page 138

...ses chansons
n'eussent plus qu'un seul refrain, jusqu'à ce que...

Page 139

...t'ait simplement échoué,
naufragé, mais encore intrépide, sur cette terre...

Page 140

..._Méthode de
composition_[2].


MÉTHODE DE COMPOSITION


Charles Dickens, dans une note que j'ai actuellement sous les yeux,
parlant d'une...

Page 141

...plus propres à créer l'effet en question.

Bien souvent j'ai pensé combien serait intéressant un article...

Page 142

...le goût
populaire et le goût critique.

C'est donc à partir de cette intention que commence mon...

Page 143

...à mes
yeux le dessein de rendre l'œuvre _universellement_ appréciable.
Je serais emporté beaucoup trop loin de...

Page 144

...larmes une
âme sensible. La mélancolie est donc le plus légitime de tous les tons
poétiques.

La dimension,...

Page 145

...mélancolie que j'avais adoptée
comme ton général du poëme. Dans une pareille enquête, il eût été
absolument...

Page 146

...faire de la première
question une espèce de lieu commun,--de la seconde quelque chose de
moins commun,--de...

Page 147

...stances qui devaient précéder, de façon
qu'aucune ne pût surpasser cette dernière par son effet rhythmique....

Page 148

...est absolument nécessaire
pour l'effet d'un incident isolé; il lui donne l'énergie qu'un cadre
ajoute à une...

Page 149

...maintien et la sévérité de sa physionomie_, induisant ma
triste...

Page 150

..._Jamais plus_, et, ayant échappé à la surveillance de son
propriétaire, est réduit, à minuit, par...

Page 151

...ces vers:

«Arrache ton bec _de mon cœur_, et précipite...