Eureka

By Edgar Allan Poe

Page 64

y a, dans de
nombreuses directions autour de nous, si ce n'est dans toutes, une
limite positive; ou, tout au moins, elle ne nous fournit aucun motif
pour penser autrement. Si la succession des étoiles était illimitée,
l'arrière-plan du ciel nous offrirait une luminosité uniforme, comme
celle déployée par la Galaxie, _puisqu'il n'y aurait absolument aucun
point, dans tout cet arrière-plan, où n'existât une étoile._ Donc, dans
de telles conditions, la seule manière de rendre compte des _vides_ que
trouvent nos télescopes dans d'innombrables directions est de supposer
cet arrière-plan invisible placé à une distance si prodigieuse qu'aucun
rayon n'ait jamais pu parvenir jusqu'à nous. Qu'il en _puisse_ être
ainsi, qui oserait s'aviser de le nier? Je maintiens simplement que
nous n'avons pas même l'ombre d'une raison pour croire qu'il en _est_
ainsi.

En parlant de la propension vulgaire à considérer tous les corps
de la Terre comme tendant seulement vers le centre de la Terre, je
faisais observer que «sauf certaines exceptions dont il serait fait
mention plus tard, chaque corps de la Terre tendait, non-seulement
vers le centre de la Terre, mais encore vers toute autre direction
concevable.» Le mot _exceptions_ avait trait à ces vides fréquents
dans le Ciel, où l'examen le plus minutieux non-seulement ne découvre
pas de corps stellaires, mais ne trouve même pas d'indices quelconques
de leur existence. Là, des gouffres béants, plus noirs que l'Erèbe,
nous apparaissent comme des échappées ouvertes, à travers les murs
limitrophes de l'Univers Sidéral, sur l'Univers illimité du Vide. Or,
tout corps existant sur la Terre est exposé, soit par son mouvement
propre, soit par celui de la Terre, à traverser ou à longer un de ces
vides ou abîmes cosmiques, et il est évident qu'en ce moment il cesse
d'être attiré dans la _direction du Vide_ et qu'il est conséquemment
_plus lourd_ qu'à aucune autre époque, soit avant, soit après.
Indépendamment, toutefois, de la considération de ces vides, et ne nous
occupant que de la distribution généralement inégale des étoiles, nous
voyons, que la tendance absolue des corps de la Terre vers le centre de
la Terre est dans un état de variation perpétuelle.

Nous comprenons donc l'_insulation_ de notre Univers. Nous percevons
l'isolement de l'Univers, c'est-à-dire de _tout_ ce que nos sens
peuvent saisir. Nous savons qu'il existe un _groupe de groupes,_
une agglomération autour de laquelle, de tous côtés, s'étend un
incommensurable Espace désert fermé à toute perception humaine.
Mais, parce que nous sommes obligés de nous arrêter sur les confins
de cet Univers Sidéral, nos sens ne pouvant plus nous fournir de
témoignage, est-il juste de conclure qu'en réalité il n'existe pas de
point matériel au

Last Page Next Page

Text Comparison with Histoires extraordinaires

Page 18
Quant à sa femme idéale, à sa Titanide, elle se révèle sous différents portraits éparpillés dans ses poésies trop peu nombreuses, portraits ou plutôt manières de sentir la beauté, que le tempérament de l'auteur rapproche et confond dans une unité vague mais sensible, et où vit plus délicatement peut-être qu'ailleurs cet amour insatiable du Beau, qui est son grand titre, c'est-à-dire le résumé de ses titres à l'affection et au respect des poëtes.
Page 24
ouverte à l'endroit de leur coeur, et d'habitude il accompagnait une pareille assertion de preuves immédiates et des plus surprenantes, tirées d'une connaissance profonde de ma propre personne.
Page 68
En arrivant à la hutte, je frappai selon mon habitude, et, ne recevant pas de réponse, je cherchai la clef où je savais qu'elle était cachée, j'ouvris la porte et j'entrai.
Page 71
Pendant quelques minutes, sans bouger de sa place, il continua à examiner minutieusement le dessin.
Page 86
La première fois que vous lâchâtes cette assertion, je crus que vous plaisantiez; ensuite je me rappelai les taches particulières sur le dos de l'insecte, et je reconnus en moi-même que votre remarque avait en somme quelque fondement.
Page 112
rang de petits instruments qui ressemblaient à des clochettes de brebis et tintinnabulaient incessamment sur l'air de _Betty Martin_.
Page 124
On a aussi calculé qu'à une hauteur qui n'excède pas la centième partie du diamètre terrestre,--c'est-à-dire 80 milles,--la raréfaction devait être telle que la vie animale ne pouvait en aucune façon s'y maintenir; et, de plus, que les moyens les plus subtils que nous ayons de constater la présence de l'atmosphère devenaient alors totalement insuffisants.
Page 136
Tantôt j'arrivais tout à coup dans de calmes solitudes inondées d'un soleil de midi, où ne s'introduisait jamais aucun vent du ciel, et où s'étalaient à perte de vue de vastes prairies de pavots et de longues fleurs élancées semblables à des lis, toutes silencieuses et immobiles pour l'éternité.
Page 161
Le vieil homme, pendant quelques minutes, sembla trop épuisé pour parler.
Page 168
C'était le 10 juillet 18.
Page 178
Dans deux ou trois occasions, je l'avais amené à dormir sans grande difficulté; mais je fus désappointé quant aux autres résultats que sa constitution particulière m'avait naturellement fait espérer.
Page 185
Je sens le besoin, en dépit de tout un monde de préjugés, de raconter, sans commentaires, mais dans tous ses détails, un très-remarquable dialogue qui eut lieu entre un somnambule et moi.
Page 188
Nous avons, par exemple, un métal, un morceau de bois, une goutte d'eau, l'atmosphère, un gaz, le calorique, l'électricité, l'éther lumineux.
Page 198
Au delà des murs de la ville s'élevaient fréquemment en groupes majestueux, le palmier et le cocotier, avec d'autres arbres d'un grand âge, gigantesques et solennels; et çà et là on pouvait apercevoir un champ de riz, la hutte de chaume d'un paysan, une citerne, un temple isolé, un camp de gypsies, ou une gracieuse fille solitaire prenant sa route, avec une cruche sur sa tête, vers les bords de la magnifique rivière.
Page 213
Ces vers, les voici: _Voyez! c'est nuit de gala_ _Depuis ces dernières années désolées!_ _Une multitude d'anges, ailés, ornés_ _De voiles, et noyés dans les larmes,_ _Est assise dans un théâtre, pour voir_ _Un drame d'espérance et de craintes,_ _Pendant que l'orchestre soupire par intervalles_ _La musique des sphères.
Page 216
À chacun des angles de la chambre se dressait un gigantesque sarcophage de granit noir, tiré des tombes des rois en face de Louqsor, avec son antique couvercle chargé de sculptures immémoriales.
Page 217
Sa maladie montra, dès cette époque, un caractère alarmant et des rechutes plus alarmantes encore, qui défiaient toute la science et tous les efforts de ses médecins.
Page 230
Oh! nous avons oublié le trou de la serrure; le Diable est déjà entré.
Page 231
Beaucoup de personnes ignorent ici la mort d'Edgar Poe, beaucoup d'autres ont cru que c'était un jeune gentleman riche, écrivant peu, produisant ses bizarres et terribles créations dans les loisirs les plus riants, et ne connaissant la vie littéraire que par de rares et éclatants succès.
Page 262
--Je ne puis pas venir--et pour des raisons de la nature la plus humiliante: l'aspect de ma personne.