Eureka

By Edgar Allan Poe

Page 57

commencer;
en d'autres termes, aucune gravitation n'a pu avoir lieu;--car nous
avons admis que l'une n'était que la manifestation de l'autre. Mais
la gravitation a eu lieu; donc l'acte de la Création avait cessé; et,
la gravitation s'étant manifestée depuis un long temps, il faut en
conclure que l'acte de la Création a cessé aussi depuis un long temps.
Nous ne pouvons donc pas espérer l'occasion d'observer les procédés
primitifs de la Création; et la condition de nébulosité, comme nous
l'avons expliqué, fait partie de ces procédés primitifs.

De ce que nous savons de la marche de la lumière nous tirons la
preuve directe que les étoiles les plus éloignées existent, sous leur
forme actuellement visible, depuis un nombre inconcevable d'années.
Il faut donc remonter dans le passé an _moins_ jusqu'à la période
où ces étoiles subirent la condensation, pour marquer l'époque où
commença l'opération qui a constitué les masses. Si, d'un côté, nous
concevons cette opération comme continuant encore dans le cas de
certaines nébuleuses, de l'autre, nous voyons qu'en beaucoup d'autres
cas elle est complètement finie, et c'est ce qui nous jette forcément
dans des hypothèses pour lesquelles aucune base réelle ne nous est
offerte;--nous sommes obligés d'imposer à la Raison révoltée l'idée
blasphématoire d'une interposition spéciale;--de supposer que,
dans les cas particuliers de ces nébuleuses, un Dieu infaillible a
jugé nécessaire d'introduire certains règlements supplémentaires,
certains perfectionnements de la loi générale, certaines retouches et
corrections, en un mot, qui ont eu pour effet de reculer l'achèvement
de ces étoiles particulières, pendant des siècles innombrables, au delà
de l'ère qui avait suffi non-seulement pour parfaire la constitution
des autres corps stellaires, mais même pour les doter d'une vieillesse
chenue et déjà inexprimable.

Sans doute on peut objecter immédiatement que, puisque la lumière
grâce à laquelle nous percevons ces nébuleuses est simplement celle
qui s'est détachée de leur surface depuis un nombre immense d'années,
les progrès de création observés actuellement, ou que nous supposons
observés actuellement, ne sont pas en réalité des progrès actuels, mais
les fantômes des progrès accomplis dans un passé déjà lointain;--ce
qui est un raisonnement absolument semblable à celui que j'ai affirmé
relativement à tous les progrès tendant à la constitution des autres
masses.

A ceci je réponds-que la condition actuellement observée des corps
condensés n'est pas non plus leur condition actuelle, mais une déjà
obtenue dans le passé; de sorte que mon argument tiré de la condition
_relative_ des étoiles et des nébuleuses n'est en aucune manière
infirmé. En outre, ceux qui affirment l'existence des nébuleuses ne
placent pas la nébulosité à une extrême distance; ils déclarent que
c'est une nébulosité réelle et non pas perspective. Si nous

Last Page Next Page

Text Comparison with The Works of Edgar Allan Poe, The Raven Edition Table Of Contents And Index Of The Five Volumes

Page 0
NEVER BET THE DEVIL YOUR HEAD THOU ART THE MAN WHY THE LITTLE FRENCHMAN WEARS HIS HAND IN A SLING SOME WORDS WITH A MUMMY.
Page 1
ELDORADO.