Eureka

By Edgar Allan Poe

Page 51

question, a été
considérée comme un un fait positivement miraculeux; et qu'il y avait,
même parmi les astronomes, une singulière disposition à attribuer
cette merveille à l'agence directe et continue de Dieu, qui dans ce
cas, disait-on, avait jugé nécessaire d'intercaler, à travers ses lois
générales, une série de règles subsidiaires, dans le but de cacher à
tout jamais aux yeux des mortels la splendeur, ou peut-être l'horreur
de l'autre côté de la Lune,--de ce mystérieux hémisphère qui a toujours
évité et doit toujours éviter la curiosité télescopique de l'homme. Les
progrès de la Science, toutefois, ont bientôt démontré,--ce qui pour
l'instinct philosophique n'avait pas besoin de démonstration,--que
l'un des deux mouvements n'est qu'une partie de l'autre,--ce qui est
mieux encore qu'une conséquence.

Pour ma part, je me sens irrité par des conceptions à la fois aussi
timides, aussi vaines et aussi fantasques. Elles viennent d'une absolue
couardise de pensée. Que la Nature et que le Dieu de la Nature soient
distincts, aucun être pensant n'en peut longtemps douter. Par la Nature
nous entendons simplement les lois de Dieu. Mais dans l'idée de Dieu,
avec son omnipotence et son omniscience, nous faisons entrer aussi
l'idée de _l'infaillibilité_ de ses lois. Pour Lui, il n'y a ni Passé
ni futur; pour Lui, tout est _Présent;_ donc, ne l'insultons-nous pas
en supposant que ses lois puissent n'être pas faites en prévision de
toutes les contingences possibles? Ou plutôt, quelle idée pouvons-nous
avoir d'une contingence possible _quelconque,_ qui ne soit à la fois le
résultat et la manifestation de ses lois? Celui qui, se dépouillant de
tout préjugé, aura le rare courage de penser absolument par lui-même ne
pourra pas ne pas arriver à la finale condensation des _lois_ en une
_Loi,--_ne pourra pas ne pas aboutir à cette conclusion: que _chaque
loi de la Nature dépend en tous points de toutes les autres lois,_ et
que toutes ne sont que les conséquences d'un exercice primitif de la
Volonté Divine. Tel est le principe de la Cosmogonie que j'essaye, avec
toute la déférence nécessaire, de suggérer et de soutenir ici.

D'après ce point de vue, chassant, comme frivole et même comme impie,
cette idée, que la force tangentielle a pu être communiquée directement
aux planètes par _le doigt de Dieu,_ je considère cette force comme
naissant de la rotation des astres;--cette rotation comme amenée par
l'impétuosité des atomes primitifs se précipitant vers leurs centres
respectifs d'aggrégation;--cette impétuosité comme la conséquence de
la loi de la Gravitation;--cette loi comme le mode par lequel devait
nécessairement se manifester la tendance des atomes à retourner à
la non-particularité;--cette tendance au retour comme la réaction
inévitable de l'Acte

Last Page Next Page

Text Comparison with The Works of Edgar Allan Poe — Volume 2

Page 7
suppose,' said the miser, 'that his symptoms are such and such; now, doctor, what would you have directed him to take?' "'Take!' said Abernethy, 'why, take advice, to be sure.
Page 8
I will therefore guess even;'--he guesses even, and wins.
Page 27
(*24) Another had the faculty of converting the common metals into gold, without even looking at them during the process.
Page 33
When the stream is most boisterous, and its fury heightened by a storm, it is dangerous to come within a Norway mile of it.
Page 62
L--l, whether he (M.
Page 76
suspicions.
Page 77
The MS.
Page 88
And now, some days of bitter grief having elapsed, an observable change came over the features of the mental disorder of my friend.
Page 92
I was by no means certain that he had noticed the sounds in question; although, assuredly, a strange alteration had, during the last few minutes, taken place in his demeanor.
Page 94
"And, all at once, the moon arose through the thin ghastly mist, and was crimson in color.
Page 114
Nor is it any argument against bulk being an object with God, that space itself is infinite; for there may be an infinity of matter to fill it.
Page 126
The same ethereal figure which stood before me the preceding night upon the steps of the Ducal Palace, stood before me once again.
Page 134
The whole circuit of its walls did not exceed twenty-five yards.
Page 136
Like a razor also, it seemed massy and heavy, tapering from the edge into a solid and broad structure above.
Page 146
Arrangements were easily effected with some of the numerous corps of body-snatchers, with which London abounds; and, upon the third night after the funeral, the supposed corpse was unearthed from a grave eight feet deep, and deposited in the opening chamber of one of the private hospitals.
Page 147
He declares that at no period was he altogether insensible--that, dully and confusedly, he was aware of everything which happened to him, from the moment in which he was pronounced dead by his physicians, to that in which he fell swooning to the floor of the hospital.
Page 197
He had never wronged me.
Page 206
They parted; and in a smile of peculiar meaning, _the teeth_ of the changed Berenice disclosed themselves slowly to my view.
Page 209
" We will say, then, that I am mad.
Page 216
The globular part contains the pistil, which consists merely of a germen and stigma, together with the surrounding stamens.