Eureka

By Edgar Allan Poe

Page 30

que de suggérer,--et
de _convaincre_ par la suggestion. J'ai l'orgueilleuse conviction
qu'il existe des intelligences humaines profondes, douées d'un prudent
discernement, qui ne pourront pas _s'empêcher_ d'être largement
satisfaites de mes simples suggestions. Pour ces intelligences,--comme
pour la mienne,--il n'est pas de démonstration mathématique qui puisse
apporter la moindre _vraie preuve_ additionnelle à la grande _Vérité_
que j'ai avancée, à savoir que l'_Unité Originelle est la source, le
principe des Phénomènes Universels._ Pour ma part, je ne suis pas aussi
sûr que je parle et que je vois;--je ne suis pas aussi sûr que mon
cœur bat et que mon âme vit;--que le soleil se lèvera demain matin,
probabilité qui gît encore dans le Futur,--je ne prétends pas du tout
en être aussi sûr que je le suis de ce _Fait_ irréparablement passé,
que tous les Êtres et Toutes les Pensées des Êtres, avec toute leur
ineffable Multiplicité de Rapports, ont jailli à la fois à l'existence
de la primordiale et indépendante _Unité._

Relativement à la Gravitation newtonienne, le Docteur Nichol,
l'éloquent auteur de l'_Architecture des deux,_ dit: «En vérité, nous
n'avons aucune raison de supposer que cette grande Loi, telle qu'elle
nous est aujourd'hui connue, soit la formule suprême ou la plus
simple, conséquemment universelle et omnicompréhensible, d'une grande
Ordonnance. Le mode suivant lequel son intensité diminue avec l'élément
de la distance n'a pas l'aspect d'un _principe_ suprême, lequel
principe comporte toujours la simplicité de ces axiomes, évidents par
eux-mêmes, qui constituent la base de la Géométrie.»

Il est absolument vrai que les _principes suprêmes,_ selon le sens
usuel des termes, comportent toujours la simplicité des axiomes
géométriques (quant aux choses _évidentes par elles-mêmes,_ il n'en
existe pas);--mais ces principes ne sont pas clairement _suprêmes;_
en d'autres termes, les choses que nous avons l'habitude de qualifier
_principes_ ne sont pas, à proprement parler, des principes,--puisqu'il
ne peut exister qu'un principe, qui est la Volition Divine. Nous
n'avons donc aucun droit de supposer, d'après ce que nous observons
dans les règles qu'il nous plaît follement d'appeler _principes,_ quoi
que ce soit qui ressemble aux caractéristiques d'un principe proprement
dit. Les principes _suprêmes,_ dont le Docteur Nichol parle comme
comportant la simplicité géométrique, peuvent avoir et ont en effet
cet aspect géométrique, puisqu'ils sont une partie intégrante d'un
vaste système géométrique, c'est-à-dire d'un système de simplicité,
dans lequel toutefois le principe vraiment suprême est, _comme nous le
savons,_ le maximum du complexe, autrement dit, de l'inintelligible;
--car n'est-ce pas la Capacité Spirituelle de Dieu?

Cependant j'ai cité la remarque du Docteur Nichol, non pas tant pour
infirmer sa philosophie que pour attirer l'attention sur ce fait, que,
malgré que tous les hommes aient admis un

Last Page Next Page

Text Comparison with The Works of Edgar Allan Poe, The Raven Edition Table Of Contents And Index Of The Five Volumes

Page 0
THE COLLOQUY OF MONOS AND UNA THE CONVERSATION OF EIROS AND CHARMION THE DOMAIN OF ARNHEIM THE FACTS IN THE CASE OF M.
Page 1
ELEONORA THE FALL OF THE HOUSE OF USHER WHY THE LITTLE FRENCHMAN WEARS HIS HAND IN A SLING THE GOLD-BUG NARRATIVE OF A.