Derniers Contes

By Edgar Allan Poe

Page 89

Pouah!
Pouah!--J'attrapai un abominable rhume en lui faisant prendre un bain
dans le Styx--et malgre tout il me donna le cholera morbus."

"Oh! le... (_Hoquet_) le miserable!" ejacula Bon-Bon, "l'a... (_Hoquet_)
l'avorton de boite a pilules!" et le philosophe versa une larme.

"Apres tout," continua le visiteur, "apres tout, si un dia... si un
homme comme il faut veut vivre, il doit avoir plus d'une corde a son
arc. Chez nous une face grasse est un signe evident de diplomatie."

"Comment cela?"

". Vous savez, nous sommes quelquefois extremement a court de
provisions. Vous ne devez pas ignorer que, dans un climat aussi chaud
que le notre, il est souvent impossible de conserver une ame vivante
plus de deux ou trois heures; et quand on est mort, a moins d'etre
immediatement marine, (et une ame marinee n'est plus bonne) on
sent--vous, comprenez, hein! Il y a toujours a craindre la putrefaction,
quand les ames nous viennent par la voie ordinaire."

"Bon... (_Deux hoquets_)--bon Dieu! comment vous en tirez-vous?"

Ici la lampe de fer commenca a s'agiter avec un redoublement de
violence, et le diable sursauta sur son siege. Cependant, apres un leger
soupir, il reprit contenance et se contenta de dire a notre heros a voix
basse: "Je voulais vous dire, Pierre Bon-Bon, qu'il ne faut plus jurer."

Le philosophe avala une autre rasade, pour montrer qu'il comprenait
parfaitement et qu'il acquiescait. Le visiteur continua:

"He bien, nous avons plusieurs manieres de nous en tirer. La plupart
d'entre nous crevent de faim; quelques-uns s'accommodent de la marinade;
pour ma part, j'achete mes ames _vivente corpore_; je trouve que, dans
cette condition, elles se conservent assez bien."

"Mais le corps!... (_Un hoquet_) le corps!"

"Le corps, le corps! qu'advient-il du corps?... Ah! je concois. Mais,
monsieur, le corps n'a rien a voir dans la transaction. J'ai fait dans
le temps d'innombrables acquisitions de cette espece, et le corps n'en a
jamais eprouve le moindre inconvenient. Ainsi il y a eu Cain et Nemrod,
Neron et Caligula, Denys et Pisistrate, puis... un millier d'autres;
tous ces gens-la, dans la derniere partie de leur vie, n'ont jamais su
ce que c'est que d'avoir une ame; et cependant, monsieur, ils ont fait
l'ornement de la societe. N'y a-t-il pas a l'heure qu'il est un A...[62]
que vous connaissez aussi bien que moi? N'est-il pas en possession de
toutes ses facultes, intellectuelles et corporelles? Qui donc ecrit une
meilleure epigramme? Qui raisonne avec plus d'esprit? Qui donc....? Mais
attendez. J'ai son contrat dans ma poche."

Et ce disant, il produisit un portefeuille de cuir rouge, et en tira
un certain nombre de papiers. Sur quelques-uns de

Last Page Next Page

Text Comparison with The Works of Edgar Allan Poe, The Raven Edition Table Of Contents And Index Of The Five Volumes

Page 0
VALDEMAR THE BLACK CAT.
Page 1
HYMN LENORE TO ONE IN PARADISE.