Derniers Contes

By Edgar Allan Poe

Page 32

de ces articles rentrent dans la categorie de ce que
le Dr Moneypenny appelle les _excentricites_ (qu'elles aient du sens ou
non) et ce que tous les autres appellent des _articles a sensation_.
C'est une espece d'ecrit que depuis longtemps j'avais appris a
apprecier; mais ce n'est que depuis ma derniere visite a M. Blackwood
(chez qui j'avais ete deputee par la societe) que j'ai pu me rendre
parfaitement compte de l'exacte methode de sa composition. Cette methode
est fort simple, mais cependant moins que celle de la politique.

Introduite aupres de M. Blackwood, je lui fis connaitre les desirs de la
societe; il me recut avec une grande civilite, me fit entrer dans son
cabinet, et m'exposa clairement tout le procede.

"Ma chere dame," dit-il, evidemment frappe par mon exterieur majestueux,
car j'avais ma toilette de satin cramoisi, avec les agrafes vertes, et
les oreillettes couleur orange. "Ma chere dame, asseyez-vous. Voici
comment il faut s'y prendre. En premier lieu, votre ecrivain d'articles
a sensation doit avoir de l'encre tres noire, et une plume tres grosse
avec un bec bien emousse. Et, remarquez bien, miss Psyche Zenobia!"
continua-t-il, apres une pause, avec une energie et une solennite de ton
fort impressives, "remarquez bien!--_cette plume--ne doit--jamais
etre taillee_! La, madame, est tout le secret, l'ame de l'article a
sensation. J'oserai vous affirmer que jamais un individu, de quelque
genie qu'il fut doue, n'a ecrit avec une bonne plume--comprenez-moi
bien--un bon article. Vous pouvez etre sure, qu'un manuscrit lisible
n'est jamais digne d'etre lu. C'est la un des principaux articles de
notre foi, et si vous eprouvez quelque difficulte a l'accepter, nous
pouvons lever la seance."

Il s'arreta. Mais comme naturellement je tenais a ne pas suspendre la
conference, je donnai mon assentiment a une proposition si naturelle, et
dont j'avais depuis longtemps reconnu la verite. Il parut satisfait, et
continua ses instructions.

"Peut-etre paraitra-t-il pretentieux de ma part, miss Psyche Zenobia, de
vous renvoyer a un article ou a une collection d'articles, comme modeles
d'etude; cependant il me semble bon d'appeler votre attention sur
quelques cas. Voyons. Il y a eu _le Mort vivant_, article capital!--la
relation des sensations eprouvees par un gentilhomme dans sa tombe avant
qu'il ait rendu l'ame--article plein de gout, de terreur, de sentiment,
de metaphysique et d'erudition. Vous jureriez que l'ecrivain est ne et
a ete eleve dans un cercueil. Puis nous avons eu les _Confessions
d'un mangeur d'opium_--remarquable, bien remarquable! splendide
imagination--philosophie profonde--speculation subtile--beaucoup de
feu et de verve--avec un assaisonnement suffisant de choses carrement
inintelligibles--une exquise bouillie qui coula delicieusement dans
le gosier du lecteur. On voulait que Coleridge fut l'auteur de cet
article,--mais non. Il

Last Page Next Page

Text Comparison with The Raven

Page 0
And the silken sad uncertain rustling of each purple curtain Thrilled me--filled me with fantastic terrors never felt before; So that now, to still the beating of my heart, I stood repeating "'Tis some visiter entreating entrance at my chamber door-- Some late visiter entreating entrance at my chamber door; This it is and nothing more.
Page 1
into that darkness peering, long I stood there wondering, fearing, Doubting, dreaming dreams no mortals ever dared to dream before; But the silence was unbroken, and the stillness gave no token, And the only word there spoken was the whispered word, "Lenore?" This I whispered, and an echo murmured back the word, "Lenore!"-- Merely this and nothing more.
Page 2
Quoth the Raven, "Nevermore.
Page 3
" Quoth the Raven,.
Page 4
" "Be that our sign of parting, bird or fiend!" I shrieked, upstarting-- "Get thee back into the tempest and the Night's Plutonian shore! Leave no black plume as a token of that lie thy soul has spoken! Leave my loneliness unbroken!--quit the bust above my door! Take thy beak from out my heart, and take thy form from off my door!" Quoth the Raven, "Nevermore.