Derniers Contes

By Edgar Allan Poe

Page 120

faite pour l'apprecier,
Ce fut une folie de ne pas le fuir plus tot:
Et si cette erreur m'a coute cher,
Et plus que je n'aurais jamais pu le prevoir,
J'ai trouve que malgre tout ce qu'elle m'a fait perdre,
Elle n'a jamais pu me priver de _toi_.

Du naufrage du passe, disparu pour moi,
Je puis au moins retirer une grande lecon,
Il m'a appris que ce que je cherissais le plus
Meritait d'etre cheri de moi par dessus tout;
Dans le desert jaillit une source,
Dans l'immense steppe il y a encore un arbre,
Et un oiseau qui chante dans la solitude
Et parle a mon ame de toi.

Quoique le rythme de ces vers soit un des plus difficiles, on pourrait
a peine trouver quelque chose a redire a la versification. Jamais plus
noble _theme_ n'a tente la plume d'un poete. C'est l'idee, eminemment
propre a elever l'ame, qu'aucun homme ne peut s'attribuer le droit de
se plaindre de la destinee dans le malheur, des qu'il lui reste l'amour
inebranlable d'une femme[78].

Quoique je considere en toute sincerite Alfred Tennyson comme le plus
noble poete qui ait jamais vecu, je me suis a peine laisse le temps de
vous en citer un court specimen. Je l'appelle, et le regarde comme le
plus noble des poetes, non parce que les impressions qu'il produit sont
toujours les plus profondes--non parce que l'emotion poetique qu'il
excite est toujours la plus intense,--mais parce qu'il est toujours le
plus ethere--en d'autres termes, le plus eleve et le plus pur. Il n'y a
pas de poete qui soit si peu de la terre, si peu terrestre. Ce que je
vais vous lire est emprunte a son dernier long poeme: _La princesse_.

Des larmes, d'indolentes larmes, (je ne sais ce qu'elles veulent dire,)
Des larmes du fond de quelque divin desespoir
Jaillissent dans le coeur, et montent aux yeux,
En regardant les heureux champs d'automne,
Et en pensant aux jours qui ne sont plus.

Frais comme le premier rayon eclairant la voile,
Qui ramene nos amis de l'autre hemisphere,
Tristes comme le dernier rayon rougissant celle
Qui sombre avec tout ce que nous aimons sous l'horizon;
Aussi tristes,

Last Page Next Page

Text Comparison with Eureka

Page 0
.
Page 7
_ Il partait de ce qu'il affirmait être des axiomes, ou vérités évidentes par elles-mêmes;--et ce fait, maintenant bien constaté qu'il n'y a pas de vérités évidentes _par elles-mêmes_ n'infirme en aucune façon ses spéculations; il suffisait pour son dessein que les vérités en question fussent, en quelque façon, évidentes.
Page 8
--Baconnienne, il faut que vous sachiez cela, mon cher ami,--ajoute ici l'auteur de la lettre,--était un adjectif inventé comme équivalent à Hoguienne, et considéré en même temps comme plus noble et plus euphonique.
Page 12
à la règle générale puisse avoir lieu dans des cas où _l'impossibilité de comprendre_ est aussi manifeste qu'en celui-ci, où nous sommes invités à concevoir un arbre qui soit et ne soit pas un arbre.
Page 14
C'est aujourd'hui seulement que les hommes commencent à apprécier le vieux homme divin, à sympathiser avec l'inspiration poétique et prophétique de ses indestructibles paroles.
Page 15
Mais la qualité abstruse n'est pas une qualité qui, par elle-même, appartienne à aucun sujet.
Page 16
Puisque tout ceci est irréfutable, puisque le choix permis à l'esprit ne peut avoir lieu qu'entre deux conceptions impossibles, puisqu'une impossibilité ne peut pas être plus grande qu'une autre, et ne peut conséquemment lui être préférée, les philosophes qui non-seulement affirment, en se basant sur le raisonnement précité, l'idée humaine de l'infini, mais aussi, en se basant sur cette idée hypothétique, l'Infini lui-même, s'engagent évidemment à prouver qu'une chose impossible devient possible quand on peut montrer qu'une autre chose, elle aussi, est impossible.
Page 18
_ «C'est une sphère, dit-il, dont le centre est partout, et la circonférence nulle part.
Page 19
.
Page 35
Un certain effort de la puissance expansive (que nous présumons être la Volonté Divine),--en d'autres termes, une certaine _force,_ dont la mesure est la quantité de matière, c'est-à-dire le nombre des atomes,--a émis, émet, par irradiation, ce nombre d'atomes, les chassant hors du centre dans toutes les directions, leur proximité réciproque diminuant à mesure qu'ils s'éloignent de ce centre, jusqu'à ce que finalement ils se trouvent éparpillés sur la surface intérieure de la sphère.
Page 43
sujet, je suis pleinement autorisé à déclarer que _la Loi, que nous nommons habituellement Gravitation, existe en raison de ce que la Matière a été, à son origine, irradiée atomiquement, dans une sphère limitée_[2] _d'Espace, d'une Particule Propre, unique, individuelle, inconditionnelle, indépendante et absolue, selon le seul mode qui pouvait satisfaire à la fois aux deux conditions d'irradiation et de distribution généralement égale à travers la sphère,--c'est-à-dire par une force variant en proportion directe des carrés des distances comprises entre chacun des atomes irradiés et le centre spécial d'Irradiation.
Page 45
Je m'explique.
Page 47
Ses éléments continuant à se condenser, et la force centrifuge produite dans sa rotation l'emportant à la longue sur la force centripète, comme nous l'avons vu dans le cas du globe générateur, un anneau a été également projeté de la surface équatoriale de cette planète; cet anneau, [non] uniforme dans sa constitution, a été rompu, et ses divers fragments, absorbés par le plus massif de tous, ont été collectivement sphérifiés en une lune.
Page 48
Se rétrécissant toujours, jusqu'à ce que sa sphère n'occupât que juste l'espace défini par l'orbite des Astéroïdes, le Soleil se déchargea d'un anneau qui paraît avoir eu _huit_ centres de solidité supérieure, et en se brisant, avoir produit huit fragments, dont pas un ne possédait une masse assez considérable pour absorber les autres.
Page 53
Si mes vues sont justes, attendons-nous à trouver les planètes plus récentes,--c'est-à-dire celles qui sont plus près du Soleil,--plus lumineuses que celles qui sont plus éloignées et d'une origine plus ancienne.
Page 60
Si nous fixons notre attention sur l'idée qui a présidé au dessein du Tout-Puissant, à savoir _la plus grande somme possible de rapports_ et la précaution prise pour atteindre le but avec la différence de formes dans les atomes originels et l'inégalité particulière de distance, nous verrons qu'il est impossible de supposer même une minute que deux seulement de ces agglomérations commençantes soient arrivées à la fin précisément au même résultat.
Page 68
Puis nous trouvons Jupiter, distant de 490 millions; puis Saturne, de 900 millions; puis Uranus, de I,900 millions; finalement Neptune, récemment découvert et tournant à une distance de 2,800 millions.
Page 69
Le diamètre de notre propre globe est de 7,912 milles;--mais de renonciation de ces nombres quelle idée positive prétendons-nous tirer? Si nous montons au sommet d'une montagne ordinaire et si nous regardons autour de nous, nous apercevons un paysage qui s'étend à 40 milles dans toutes les directions, formant un cercle de 250 milles de circonférence et enfermant un espace de 5,000 milles carrés.
Page 70
Que devons-nous donc penser de la force nécessaire, dans de semblables conditions, pour remuer la plus grosse de nos planètes, Jupiter? Elle a un diamètre de 86,000 milles, et pourrait contenir dans sa périphérie plus de mille globes de la grandeur du nôtre.
Page 74
La pensée elle-même ne pourrait pas franchir cet intervalle plus rapidement, en supposant que la pensée puisse même le parcourir.